À propos

Ce blog est tenu par Mathilde Christmann, doctorante au Laboratoire Conception, Territoire, Histoire de l’école d’architecture de Lille. Le laboratoire est affilié à l’école doctorale SHS Lille-Nord de France, et mon travail est dirigé par Catherine Grout, membre du Lacth, et Anne Boissière, membre du Ceac (Centre d’étude des Arts contemporains).

J’ai débuté ma thèse en 2010 après des études d’arts appliqués (design textile), deux masters en sciences de l’art et histoire des jardins, et plusieurs expériences professionnelles dans le domaine de l’édition en art et architecture.

Mon sujet de thèse porte sur la partition comme outil de conception pluridisciplinaire, et je travaille plus précisément à partir des recherches du paysagiste américain Lawrence Halprin (1916-2009) sur les scores (partitions) et de ses réalisations dans le cadre de projets de paysage, de workshops portant sur la créativité et la participation habitante, et de pièces chorégraphiques avant-gardistes.

A travers le partage des hypothèses de travail que je formule au cours de mon travail de thèse, j’aimerais rendre compte de la transdisciplinarité de mon objet de recherche. Il s’agira donc dans ce carnet de communiquer autour de mon travail de thèse, mais surtout d’ouvrir ce dernier à la communauté scientifique pour tisser petit à petit ensemble la toile de fond de ce questionnement sur la partition comme outil de conception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *